Sentiweb - le site du Réseau Sentinelles   INSERM U707Sorbonne Université. Pierre et Marie Curie - Paris 6Santé Publique France
 

France métropolitaine

Coronavirus (COVID-19)

En collaboration avec Santé publique France, le Centre National de Référence des infections respiratoires, et l'Université de Corse, et suite au passage de l’épidémie de COVID-19 au stade 3, la surveillance Sentinelles des infections respiratoires a évolué pour s’adapter aux caractéristiques cliniques de cette maladie. Les médecins Sentinelles suivent désormais le nombre de cas d’infection respiratoire aiguë (IRA) vus en consultation, selon la définition suivante : apparition brutale de fièvre (ou sensation de fièvre), et de signes respiratoires (comme la toux, un essoufflement ou une sensation d’oppression thoracique). Cette surveillance clinique est complétée par une surveillance virologique pour connaitre la part due au SARS-CoV-2 (COVID-19) parmi ces IRA.

En parallèle des données Sentinelles que vous trouverez ci-dessous et mise à jour de façon hebdomadaire, un bulletin épidémiologique édité par Santé publique France reprend l'ensemble des données de surveillance (ambulatoire et hospitalière) sur la situation de l'infection COVID-19.

Situation observée pour la semaine 21 de l'année 2020, du 18/05/2020 au 24/05/2020 :

Durant l'épidédemie de Covid-19 la mise ` jour des actualités a lieu le jeudi - Publié le 28/05/2020

Infection respiratoire aiguë (IRA) 

  Surveillance COVID-19

Diarrhée aiguë 

  Activité faible

Varicelle 

  Activité faible
 
En France métropolitaine, la semaine dernière (2020s21), le taux d’incidence des cas d’infection respiratoire aiguë (IRA) vus en consultation (ou en téléconsultation) de médecine générale a été estimé à 29 cas pour 100 000 habitants (IC 95% [22 ; 36]), en diminution.

Au niveau régional, les taux d’incidence les plus élevés ont été observés en : Grand Est (113 [44 ; 182]), Pays de la Loire (69 [17 ; 121]), et Ile-de-France (39 [3 ; 75]).

Depuis l'amorce du déconfinement le 11 mai dernier, les médecins de soins primaires doivent prescrire une RT-PCR à la recherche du SARS-CoV-2 (COVID-19) pour tous les cas suspects de COVID-19, dont les IRA.
Dans ce contexte, la surveillance virologique des IRA effectuée par les médecins du réseau Sentinelles a été suspendue à la fin de la semaine 2020s20, afin de ne pas réaliser à deux reprises un prélèvement naso-pharyngé (geste désagréable) chez ces patients.
Nous ne sommes plus en mesure de donner des estimations de l'incidence hebdomadaire des cas d'IRA dus au SARS-CoV-2 vus en consultation de médecine générale. Un bilan de la surveillance virologique des IRA effectuée sur la période 2020s12-2020s20 est disponible dans le bulletin 2020s21.

Retrouvez plus d’information sur l’ensemble des données de surveillance (ambulatoire et hospitalière) sur le site de Santé publique France.
  Taux d'incidence Incidence
France métropolitaine 29 [22 ; 36] 19246 [14477 ; 24015]
En régions
Grand Est 113 [44 ; 182] 6374 [2454 ; 10294]
Nouvelle-Aquitaine 27 [5 ; 49] 1672 [359 ; 2985]
Auvergne-Rhône-Alpes 31 [8 ; 54] 2538 [676 ; 4400]
Bourgogne-Franche-Comté 16 [0 ; 67] 472 [0 ; 1936]
Bretagne 26 [5 ; 47] 871 [167 ; 1575]
Centre-Val de Loire 25 [3 ; 47] 664 [80 ; 1248]
Corse 17 [0 ; 57] 58 [0 ; 193]
Ile-de-France 39 [3 ; 75] 4821 [445 ; 9197]
Occitanie 19 [0 ; 40] 1155 [0 ; 2393]
Hauts-de-France 13 [0 ; 30] 797 [0 ; 1862]
Normandie 17 [1 ; 33] 578 [34 ; 1122]
Pays de la Loire 69 [17 ; 121] 2643 [658 ; 4628]
Provence-Alpes-Côte d'Azur 20 [0 ; 47] 1044 [0 ; 2403]
 
En France métropolitaine, la semaine dernière (2020s21), le taux d’incidence des cas de diarrhée aiguë vus en consultation de médecine générale a été estimé à 40 cas pour 100 000 habitants (IC 95% [31 ; 49]).

Au niveau régional, les taux d’incidence les plus élevés ont été observés en : Nouvelle-Aquitaine (122 [64 ; 180]), Hauts-de-France (97 [11 ; 183]) et Grand Est (67 [18 ; 116]),
  Taux d'incidence Incidence
France métropolitaine 40 [31 ; 49] 26206 [20362 ; 32050]
En régions
Grand Est 67 [18 ; 116] 3784 [1021 ; 6547]
Nouvelle-Aquitaine 122 [64 ; 180] 7425 [3868 ; 10982]
Auvergne-Rhône-Alpes 14 [1 ; 27] 1173 [106 ; 2240]
Bourgogne-Franche-Comté 15 [0 ; 40] 430 [0 ; 1161]
Bretagne 34 [10 ; 58] 1150 [322 ; 1978]
Centre-Val de Loire 21 [1 ; 41] 566 [49 ; 1083]
Corse 35 [0 ; 79] 120 [0 ; 271]
Ile-de-France 7 [0 ; 15] 826 [0 ; 1763]
Occitanie 43 [12 ; 74] 2546 [714 ; 4378]
Hauts-de-France 97 [11 ; 183] 5891 [655 ; 11127]
Normandie 11 [0 ; 25] 377 [0 ; 852]
Pays de la Loire 52 [10 ; 94] 2001 [387 ; 3615]
Provence-Alpes-Côte d'Azur 31 [0 ; 69] 1597 [0 ; 3529]
 
En France métropolitaine, la semaine dernière (2020s21), le taux d’incidence des cas de varicelle vus en consultation de médecine générale a été estimé à 1 cas pour 100 000 habitants (IC 95% [0 ; 2]).

Au niveau régional, les taux d’incidence les plus élevés ont été observés en : Centre-Val de Loire (4 [0 ; 14]), Grand Est (4 [0 ; 8]) et Pays de la Loire (3 [0 ; 13]),
  Taux d'incidence Incidence
France métropolitaine 1 [0 ; 2] 846 [0 ; 1698]
En régions
Grand Est 4 [0 ; 8] 206 [0 ; 452]
Nouvelle-Aquitaine 0 [0 ; 0] 0 [0 ; 0]
Auvergne-Rhône-Alpes 1 [0 ; 6] 95 [0 ; 510]
Bourgogne-Franche-Comté 0 [0 ; 0] 0 [0 ; 0]
Bretagne 0 [0 ; 0] 0 [0 ; 0]
Centre-Val de Loire 4 [0 ; 14] 118 [0 ; 385]
Corse 0 [0 ; 0] 0 [0 ; 0]
Ile-de-France 0 [0 ; 0] 0 [0 ; 0]
Occitanie 2 [0 ; 10] 125 [0 ; 585]
Hauts-de-France 0 [0 ; 0] 0 [0 ; 0]
Normandie 0 [0 ; 0] 0 [0 ; 0]
Pays de la Loire 3 [0 ; 13] 111 [0 ; 489]
Provence-Alpes-Côte d'Azur 0 [0 ; 0] 0 [0 ; 0]